Vidéo

Risque d’infections

Charge de soins de santé

Téléchargez le Livre Blanc

CONTACTEZ-NOUS

Vidéo

Risque d’infections

Charge de soins de santé

Téléchargez le Livre Blanc

CONTACTEZ-NOUS

PRATIQUES DANGEREUSES

Blessures accidentelles par piqûre d’aiguille

Risque d’infections ou risques infectieux

Réutilisation de la
même seringue

L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ a élaboré des recommandations politiques pour soutenir et informer la communauté mondiale sur l’importance d’introduire des seringues sécurisées.

LE RISQUE DES BLESSURES PAR PIQURE D’AIGUILLE

Les blessures par piqûre d’aiguille sont parmi les plus grands risques en pratique clinique dans le monde. Sur les 16 milliards d’injections administrées chaque année, un nombre alarmant de 23 millions entraîne des infections.

C’est plus du double de la population de Paris, de Londres ou de New York.

Chaque année.

Pour les travailleurs de la santé, cela est particulièrement dangereux, car il comporte un risque de contamination croisée par des patients infectés par le VIH, l’hépatite B ou l’hépatite C. Et à mesure que la demande mondiale de traitement par injection augmente, ce risque de blessure ne peut qu’augmenter.

Il s’agit d’une crise déjà reconnue par les États-Unis et l’UE (qui a promulgué le règlement sur la Santé et la Sécurité instruments tranchants dans les soins de santé en 2013).

Cependant, la bonne nouvelle est que la plupart, ou si non la totalité de ces blessures est évitable.

En fait, étant donné que la majorité des blessures par piqûre d’aiguille est causée par une mauvaise conception des seringues, si les hôpitaux devaient passer aux dispositifs d’injection sécurisée (SID), cela pourrait réduire le risque de blessures par objets tranchants de 60-80 %. Ces conceptions centrées sur le patient réduiraient également les coûts, amélioreraient l’expérience du patient et augmenteraient le taux de participation, en permettant aux patients de se soigner eux-mêmes de manière sûre et simple.

Protéger les travailleurs de la santé
contre les infections par piqûres d’aiguille

Ce n’est pas seulement sûr  sécure
C’est SafeR®

Protéger les travailleurs de la santé
contre les infections par piqûres d’aiguille

Ce n’est pas seulement sûr  sécure
C’est SafeR®

LA CHARGE DU COUT DES BLESSURES PAR PIQURE D’AIGUILLE SUR LES SOINS DE SANTE

Le devoir d’assurer la sécurité des patients et des travailleurs de la santé n’est qu’une partie de l’histoire. Selon une étude récente*, les infections liées aux blessures par piqûre d’aiguille chez les patients et les travailleurs de la santé coûtent aux organismes de santé britanniques environ 300 millions de livres sterling par an au.

Ces coûts, ainsi que les aléas, sont amenés à augmenter avec l’explosion de la demande.

Le coût croissant des maladies chroniques telles que le diabète, le cancer, les maladies hormonales, etc., ainsi que le besoin croissant de dispositifs d’auto-soins, stimulent désormais la croissance du marché des seringues sécurisées et préremplies. La revue internationale Clinical Practice and Diabetes Research a déclaré en 2019 que le diabète avait atteint dans le monde, 9,3 % de personnes (463 millions), un chiffre qui, selon eux, devrait continuer de croître pour atteindre 25 % de personnes en 2030 et atteindre un niveau alarmant de 51 % de personnes d’ici 2045.

Cela veut dire qu’une personne sur deux vit avec une condition diabétique ou du diabiète.

Ce qui signifie que la sécurité de l’auto-injection par le patient sera absolument primordiale.

En ce qui concerne la sécurité des travailleurs de la santé, la norme US OSHA 1910.1030 a déjà déclaré que les salariés doivent avoir leur mot à dire sur les dispositifs utilisés et que les instruments doivent être choisis en fonction de leur pertinence et de leur efficacité en prévention des infections. Le fait de ne pas en tenir compte pourrait se retourner contre les organisations à l’avenir.

*Référence : Saia et al (2010)

Le devoir d’assurer la sécurité des patients et des travailleurs de la santé n’est qu’une partie de l’histoire. Selon une étude récente*, les infections liées aux blessures par piqûre d’aiguille chez les patients et les travailleurs de la santé coûtent aux organismes de santé britanniques environ 300 millions de livres sterling par an au.

Ces coûts, ainsi que les aléas, sont amenés à augmenter avec l’explosion de la demande.

Le coût croissant des maladies chroniques telles que le diabète, le cancer, les maladies hormonales, etc., ainsi que le besoin croissant de dispositifs d’auto-soins, stimulent désormais la croissance du marché des seringues sécurisées et préremplies. La revue internationale Clinical Practice and Diabetes Research a déclaré en 2019 que le diabète avait atteint dans le monde, 9,3 % de personnes (463 millions), un chiffre qui, selon eux, devrait continuer de croître pour atteindre 25 % de personnes en 2030 et atteindre un niveau alarmant de 51 % de personnes d’ici 2045.

Cela veut dire qu’une personne sur deux vit avec une condition diabétique ou du diabiète.

Ce qui signifie que la sécurité de l’auto-injection par le patient sera absolument primordiale.

En ce qui concerne la sécurité des travailleurs de la santé, la norme US OSHA 1910.1030 a déjà déclaré que les salariés doivent avoir leur mot à dire sur les dispositifs utilisés et que les instruments doivent être choisis en fonction de leur pertinence et de leur efficacité en prévention des infections. Le fait de ne pas en tenir compte pourrait se retourner contre les organisations à l’avenir.

*Référence : Saia et al (2010)

Impact sur les coûts annuels

$530.000.000
$530.000.000

*Références : Dispositifs, ATATAM. (2016). Directives de l’OMS sur l’utilisation de seringues sécurisées…
https://www.who.int/publications/i/item/9789241549820; et Bibliothèque nationale de Médecine

RECHERCHE ET INNOVATION POUR ASSURER LA SÉCURITÉ

Les seringues rétractables réduisent considérablement les infections du sang causées par les blessures par piqûre d’aiguille

Téléchargez le Livre Blanc